Jour 7

Je vous présente ma nouvelle passion de la dernière année.

Le Sphynx est originaire du Canada. Il est caractérisé par la quasi-absence de fourrure et son caractère extrèmement affectueux.

Celle-ci se nomme Simone et c’est la petite soeur de ma belle Everest. Vivre dans un espace plus grand, j’irais en chercher un troisième. C’est fou comme on s’attache vite à ces petites bêtes-là! 🙂

 

Jour 6

IMG_1777

J’ai passé une bonne partie de ma journée chez mes parents. Aujourd’hui, je n’avais aucune idée quant à quel sujet exploiter, afin de continuer mon exercice de création. J’ai donc traîné mon Nikon, chargé de ma fidèle 50 mm. Puis, je vois l’image et je dois faire un coup vite. Sans prendre le temps de me coucher par terre, pour ne pas faire bouger la bête, je baisse mon appareil photo, le plus près du sol possible et j’appuie sur le déclencheur. Mon œil avait vu juste: l’ambiance, les couleurs et les lignes étaient au rendez-vous! Sauf un détail… Il me manquait la tête… 🤣😂

IMG_1778

Après plusieurs tentatives et le découragement du chien, j’ai décidé d’abandonner le projet de tenter de reproduire la première photo « tête coupée ». J’en ai conclu que la photo animalière n’est peut-être pas pour moi. Ma patience légendaire n’était pas au rendez-vous et lorsque toutou a refusé d’obtempérer à une commande toute simple tel qu’un « assis », j’ai baissé les bras. La « chose », de son côté, ne semblait pas comprendre ce qui se passait ou ce que j’attendais d’elle. J’ai mis ça sur le dos de la sonorité de ma voix typique de « FK », mélangée à mon accent du « Lac ». Le chien ne devait rien comprendre.

La « chose » a fini par se coucher et j’ai finalement pris ce dernier cliché, en me disant que c’était assez la torture auditive pour ce pauvre toutou. 🙉

IMG_1779